Periscoop
6 septembre 2015

Le sens des affaires

Un hacker a proposé de vendre 32 000 e-mails puisés de l’adresse électronique privée d’Hillary Clinton pour le montant de 50 000 dollars. Selon le pirate électronique, certains e-mails évoquent particulièrement la Libye et l’Algérie. Selon des analystes, cette OPA n’est qu’une manœuvre pour déstabiliser la candidate aux élections présidentielles américaines.

Ca pourrait vous interesser

Devinez qui était à l’autre bout du fil ?

Hier, aux environs de 16h, je reçois un coup de fil de Chlef. Probablement notre ami Ali Mejdoub, correspondant du Soir, ou Mohamed Boudia, l’inamovible homme-orchestre du «Café littéraire» et figure de proue de la vie culturelle dans la vallée du Cheliff… mais, non, ce n’était ni l’un, ni l’autre… Continuer la lecture

40 Lectures