Ouest
29 septembre 2015

TLEMCEN Cap sur l’agriculture

Ils étaient plus de 16. 000 stagiaires, dont 6 200 nouveaux inscrits, à regagner les bancs de la formation, à travers la wilaya de Tlemcen.
C’est dans la daïra de Remchi que le wali de Tlemcen a officiellement déclaré ouverte la rentrée professionnelle, en mettant l’accès sur les priorités de l’heure à savoir, l’inclusion de l’agriculture dans le domaine de la formation.
Il est vrai que cette discipline était quelque peu négligée dans les années passées et surtout mal expliquée, ou peu connue chez les jeunes en quête de formation.
Donc, tout le monde aura (enfin) compris que l’avenir de ce pays repose sur le travail de la terre et l’agriculture est un créneau à faire découvrir aux jeunes : la formation est tout indiquée pour ce faire. Le chef de l’exécutif, dans son intervention, a mis l’accent sur l’autosuffisance alimentaire qui s’impose comme une urgence de l’heure, eu égard à la nouvelle donne économique du pays.
Il faut souligner que lors de cette cérémonie, plusieurs conventions ont été signées entre le centre de formation professionnelle de Remchi et la Faculté des sciences et de la technologie de l’université de Tlemcen, portant sur la formation pratique des étudiants, de la deuxième année en master, sur les spécialités de génie thermique et énergétique, ainsi que de la maintenance industrielle.
A l’avenir, cette coopération s’élargira à d’autres secteurs, tels que l’hydraulique et l’énergie électrique, mais cette année c’est l’agriculture qui est ciblée. Il est aussi nécessaire de prévoir des formations à la demande pour combler le déficit en matière de main-d’œuvre qualifiée, qui fait grandement défaut sur les chantiers de construction, «c’est aussi une manière de consommer algérien», comme le souligne M. Abdelmadjid Dennouni, patron de la Confédération patronale du BTPH. A titre d’exemple, l’agriculture connaît aussi un grand déficit de main-d’œuvre, ce qui influe souvent sur les coûts de production. Le wali de Tlemcen a vu juste en mettant l’accent sur le développement agricole, et ce, par le biais de la formation et il a aussi rappelé la nécessité de la création d’une base industrielle.
M. Zenasni

Ca pourrait vous interesser

ACTUCULT

Librairie du Tiers- Monde (Place Emir- Abdelkader (Alger) :
Samedi 10 octobre à 14h 30 : Vente dédicace des mémoires du commandant du MALG Mohammed Boudaoud dit si Mansour. Titre Les armes de la liberté.
Espace Espagne (10, rue Ali-Azil, Alger, à côté DE l’Institut CervantEs d’Alger)
Dimanche 11 octobre à 16h : Table ronde suivie du vernissage de l’exposition «L’art de construire en Espagne».
Galerie Asselah (39, rue Asselah-Hocine, Alger-Centre)
Jusqu’au 22 octobre : Exposition «Le Villageois» de l’artiste peintre Rabah Boufloura.
PALAIS DE LA CULTURE MOHAMED-LAÏD AL KHALIFA, CONSTANTINE
Jusqu’au 10 octobre : «Les arts visuels», exposition collective des artistes de l’Est.
Centre Culturel AÏssa-Messaoudi de la Radio Algérienne (21, Boulevard des Martyrs, Alger)
Samedi 10 octobre à 19h : L’ambassade d’Espagne et l’Institut Cervantes d’Alger, en collaboration avec la Radio algérienne, organisent un concert du Quintet de saxophones du conservatoire de Séville. Accès sur invitation. Les invitations sont disponibles à la réception de l’Institut Cervantes d’Alger (9, rue Khelifa- Boukhalfa, Alger).
Palais de la culture Malek- Haddad, Constantine
Samedi 10 octobre : Exposition «Douleur» (peinture et scuplture) des artistes Moulay Taleb Abdellah et Benazouz ureddine.
Jusqu’au 10 octobre : Exposition sur «Le chant spirituel constantinois».
Maison de la Culture Mouloud- MAMMERI de Tizi Ouzou
Samedi 10 octobre : Journée d’études autour de Boulifa.
Samedi 10 et dimanche 11 octobre : 7e édition de Alhan wa chabab par la Télévision algérienne
Esplanade de Riadh-El-Feth (El-Madania, Alger)
Samedi 10 octobre : 8e édition du Festival international de la bande dessinée d’Alger (Fibda), sous le thème «Dis- le moi en bulles».
Galerie Ezzou’Art du Centre commercial et de loisirs de Bab Ezzouar (Alger):
Jusqu’au 22 octobre : Exposition «Comm & Art» de Yasmine Hamaïdia.
Galerie Aïcha-Haddad (Rue Didouche-Mourad, Alger)
Jusqu’au 22 octobre : Exposition «Rétrospective 1969-2015» de Mahieddine Saïdani.
Galerie des Ateliers Bouffée d’Art (Résidence Sahraoui, Les Deux Bassins, Ben-Aknoun, Alger)
Du 10 au 31 octobre : Exposition- vente de peintures de l’artiste Moncef Guita.
Le vernissage est prévu aujourd’hui samedi 10 octobre à 15h.
Musée d’art et d’histoire Benazza-Noureddine de Tlemcen :
Jusqu’au 16 octobre : Exposition «La géométrie sacrée, un message d’amitié» de l’artiste peintre Mme Amaria Mekkioui.
Librairie du tiers-monde (place Emir-Abdelkader, Alger)
Samedi 10 octobre à 14h30 : Mohammed Boudaoud signera son ouvrage Les armes de la liberté. Algérie : guerre de libération, paru aux éditions Rafar.
Théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi OUzou
Samedi 10 octobre à 10h : Générale de la pièce pour enfants Lunga, produite par l’association culturelle Ibturen
de Larbaâ-Nath-Irathen avec le concours du Théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi Ouzou.
INSTITUT CULTUREL ITALIEN D’ALGER
L’Institut culturel italien d’Alger vous informe des inscriptions aux cours de langue, pour l’apprentissage de la langue italienne à partir du 9 octobre. La formation sera dispensée par des professeurs hautement qualifiés dans le domaine de l’enseignement et avec des méthodes audi-visuelles.
Le cours donne accès gratuitement à la bibliothèque et aux activités culturelles de l’institut.
Pour toute information veuillez nous contacter au : 021 923 873 / 021 925 191
Adresse : 4, bis rue Yahia- Mazouni, El-Biar, Alger.
AÏN-SEFRA : L’association culturelle Safia-Ketou commémorera le 111e anniversaire de la disparition tragique d’Isabelle Eberhardt, le 17 octobre 2015, dans sa 5e édition , sous le thème «Isabelle, patrimoine civilisationnel de l’Algérie».
5 conférenciers sont au programme dont l’écrivain le Pr Mohamed Roch, ainsi que des invités de Oued-Souf.

64 Lectures